Expositions passées

LA MER VEILLE ET M'ENCHANTE · 20 septembre au 15 novembre 2020

Du 20 septembre au 15 novembre, le Musée acadien du Québec présente l’exposition La mer veille et m’enchante regroupant une vingtaine de tableaux surréalistes de l’artiste peintre Manon Potvin.

 

Native de Montréal, établie à Magog, Manon Potvin partage un lien fort avec la mer en raison de sa famille maternelle qui est originaire de Nouvelle. « La mer, la grève et ses agates, les crabes et bigorneaux, les corneilles, la Pointe-aux-Corbeaux, le chalet à Miguasha m’ont façonnée. La Gaspésie est gravée en moi. Elle est omniprésente dans l’imaginaire qui habite mes oeuvres. »

« Chaque tableau est l’empreinte laissée par la beauté de cette nature généreuse et omniprésente, la force tranquille de la montagne et tantôt déchaînée de la mer, la forêt enveloppante et ses éclaircies regorgeant de petits fruits.  Tout a été propice à nourrir mon imaginaire, mon amour pour la vie. » comme l’explique Manon Potvin.

Chacune des toiles est accompagnée de sa version littéraire sous forme de prose poétique.  

TÊTES D'AFFICHE · 14 juin au 13 septembre 2020

Du 14 juin au 13 septembre, le Musée acadien du Québec présente Têtes d’affiche, une exposition sur l’histoire de la condition féminine au Canada.

Cette production du Musée régional de Kamouraska pousse les visiteurs à découvrir l’évolution de la condition féminine à travers… les chapeaux.

Au tournant du 20e siècle, à une époque où la Femme est sans voix et sans droits légaux, son chapeau exprime son statut tout autant que ses fantaisies et sa sexualité. Le chapeau devient un médium de l’expression de son originalité, de son identité.

À travers les chapeaux de la collection du Musée régional de Kamouraska, l’exposition réunit 8 concepts liés à la condition féminine: féminité, sensualité, maternité, courage, spiritualité, créativité, émancipation et modernisme.

L’exposition compte une soixantaine de chapeaux, tous plus fascinants les uns que les autres. Deux grandes vitrines mettent également en lumière une mosaïque de femmes canadiennes marquantes.

Toutes les provinces ainsi que les territoires sont représentés, sans oublier les femmes issues des Premières Nations.

ENCRER L'INSTANT · 19 janvier au 15 mars 2020

Du 19 janvier au 15 mars 2020, l’artiste peintre Esther Thériault et l’auteure France Cayouette de Carleton-sur-Mer unissent leurs talents pour la présentation d’une exposition au Musée acadien du Québec.

D’inspiration orientale, l’exposition Encrer l’instant offre une quarantaine de haïgas, jumelant les dessins encrés sur papier de l’artiste Esther Thériault et les poèmes haïkus de l’auteure France Cayouette.

Dans l’esprit du genre, les haïkus de France Cayouette mettent délicatement en lumière certains moments de grâce perçus avec acuité dans le quotidien : saisissements devant la grandeur de la nature, noblesse des petits gestes journaliers, etc.

Chacun de ces poèmes très concrets, tenant dans trois vers minuscules, trouve subtilement écho dans une création visuelle d’Esther Thériault. S’inspirant de la tradition zen, cette dernière utilise différents outils pour marquer à l’encre le papier, explorant le figuratif ou l’abstrait, le noir, le vide et la couleur. Son approche est spontanée et naît de sa respiration et de sa gestuelle.

Ainsi, dans Encrer l’instant, l’association d’œuvres visuelles et de poèmes épurés crée un univers suggestif où traces, silences et résonnances invitent au recueillement et à l’interprétation personnelle.

ÎLES · 22 mars au 17 mai 2020

* À noter qu’en raison de la pandémie de COVID 19, l’exposition n’a pu être ouverte au public.

Du 22 mars au 17 mai, le Musée acadien du Québec à Bonaventure présente Îles, la toute première exposition professionnelle de l’artiste gaspésienne Louba-Christina Michel.

Originaire de Chandler, Louba-Christina Michel touche à plusieurs médiums, tels que la peinture (acrylique, aérosol, encre, aquarelle), l’écriture, la photographie et tout ce qui lui permet de s’exprimer.

L’exposition Îles est un ensemble d’installations, d’œuvres picturales, photographiques et sculpturales. L’artiste propose au visiteur de découvrir un corpus réalisé entre l’automne 2017 et aujourd’hui. Des fils poétiques tendus entre les œuvres, pour l’élaboration d’un langage singulier, aux effluves philosophiques et narratifs. Le titre de l’exposition tient sa genèse dans la réflexion que l’artiste entretient depuis quelques années, à savoir que chacun(e) est un monde en soi, une île à découvrir, un havre de solitude, de silence, de beauté et de violence.

Louba-Christina Michel questionne le passage du temps, le mouvement, les rapports aux corps, aux lieux et aux autres. Avec cette exposition, l’artiste désire rassembler plusieurs thèmes, médiums et codes qui parlent en son nom intime et collectif.

En plus d’œuvres expressément créées pour Îles, l’exposition regroupe des traces de projets précédemment réalisés.

Nous joindre

95, avenue Port-Royal, Bonaventure (QC), GOC 1E0

418 534-4000

Sans frais 1 833 920-3900

9

Crédits

Infolettre

NE MANQUEZ RIEN !

Inscrivez-vous à notre liste de diffusion dès maintenant.

Horaire

DÈS LE 25 JUIN, ouvert 7 jours de 9 h à 17 h

Facebook